mardi 29 juillet 2008

La proie et l'hombre


2 commentaires:

luri a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
luri a dit…

Goulven,

J'ai lu et relu ton blog en entier.
Je suis, comme toujours gênée par la mauvaise orthographe. C'est, hélas, une déformation professionnelle dont j'ai du mal à me débarrasser.
Outre le manque de générosité et d'intelligence que cela laisse supposer, cette préoccupation orthographique fait obstacle à la compréhension de ta pensée.
Pourtant je ne sais si c'est volontairement que tu écris "l'hombre.
Parles-tu de "l'ombre" ou de "l'homme espagnol"?...

Ces considérations faites, j'adore ce que tu écris de façon générale.
C'est pour moi sujet de réflexion.
Je ne suis pas forcément d'accord sur tout, mais comme j'irai de temps en temps sur ton blog, je commenterai tes billets.
Etant lente, je préfère te lire qu'écouter tes paroles qui vont comme le vent.

Tu me fais penser aux fols qui amusaient les rois et la cour et pouvaient se permettre de dire tout ce qui leur tenait à coeur et de tenir des propos subversifs.

Et surtout, continue

Lucile